ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE le 24 Mars 2018, 9h30, à la Maison des Associations de Vannes, 31 rue G. Le Barz

dimanche 27 mai 2012

LOCMARIAQUER: UN PRÉJUDICE ESTHÉTIQUE

La Commune de Locmariaquer a réorganisé sa zone portuaire et ses mouillages. Elle a créée des emplacements de bateaux accessibles par une passerelle et un réseau de pontons flottants en fonction du niveau de la marée.
Ce type d'équipement permet habituellement aux navigateurs de disposer aisément de leurs embarcations et surtout de partir à tout moment vers le large. Mais ce n'est pas le cas ici. Les pontons et les bateaux reposent sur la vase pendant la marée basse et les usagers doivent comme auparavant attendre la marée montante.
Il semble que le service rendu par cet équipement ne soit pas à la hauteur de l'investissement.
Mais ce nouveau port offre aux habitants et aux touristes une vue sur le golfe à travers une forêt de pylônes;
et pour ceux qui accède à Locmariaquer par la mer, la découverte de l'emblématique église de la commune derrière ces mêmes pylônes. En effet ceux ci dépassant de plus de 2 mètres les quais. L'effet visuel est donc garanti qu'elle que soit la hauteur de la marée, bien que la vision la plus choquante soit à marée basse.
Force est de constater que l'impact visuel et esthétique sur la face maritime de la commune et sur le golfe du Morbihan a été ignoré.
Le projet n'a pas fait l'objet d' information et de concertation suffisantes avec les citoyens de Locmariaquer et les associations locales. La commission " Paysages et Urbanismes" du SMVM, réunissant l'administration, les associations et les usagers du golfe du Morbihan, n'a été à aucun moment consultée, pour avis, sur ce projet.
Les structures d'échanges, de dialogue et de concertation ont été mise en place pour gérer au mieux le patrimoine commun du golfe du Morbihan.Celles-ci ont été ignorées dans les faits par les porteurs de ce projet.
Résultat: un grave préjudice esthétique a été fait à notre environnement.