samedi 24 juillet 2021

La petite Pêcherie une habitation ?

La petite Pêcherie, bâtiment proche du gois d’accès à l’Ile Berder, est en bordure de la côte ouest, entièrement sur le domaine terrestre.

Lors de l’acquisition par Dillon en 1878 l’Ile ne comportait aucun bâtiment (Arch.Dép.3 P Matrices cadastr.). Les deux bâtiments de la Pêcherie ont été bâtis dans l’intervalle 1878-1885 sans que l’on n’en sache ni la date ni la destination.

Le 8 avril 1885 le bâtiment de la petite pêcherie était présent sur un plan établi par l’administration illustrant une demande de terre-plein à l’emplacement de la Grande Pêcherie par le Comte Dillon, propriétaire de l’île depuis 1878 (Arch.Dép.4 S 177). Le bâtiment de la grande pêcherie n’existait pas encore.

Une infraction de Grande Voirie à la Pêcherie

L’acheteur de l’Ile Berder, le promoteur immobilier Giboire, n’a pas fait seulement une affaire financière mais a été également sensible au charme du site et a voulu se réserver un coin privatisé pour l’habiter de temps à autre. En dehors des bâtiments dégradés du centre de l’Ile qu’il destinait à la création d’un complexe hôtelier 4 étoîles, il a adopté pour son usage personnel le secteur de la Pêcherie au nord de l’Ile où se trouvaient deux bâtiments en bon état capables de servir de logements après aménagement.

Le plus grand, bâti à l’origine pour les besoins de l’ostréiculture ou de la pêche, se trouve à plus de la moitié sur le DPM, domaine public maritime, sous la gouverne directe de l’État.

Le sentier côtier près de la Pêcherie

L’Ile Berder est très fréquentée pour sa qualité paysagère exceptionnelle.
Un sentier côtier, SPPL servitude de passage pour piétons sur le littoral, a été institué de longue date à Larmor-Baden, par l’arrêté préfectoral du 19 avril 1982. Il fait le tour de l’île Berder, reprenant le tracé d’un sentier piéton préexistant (cf la notice explicative jointe à l’arrêté, p13). De ce fait la SPPL est une servitude modifiée. Le tracé indiqué par une carte jointe à l’arrêté (pièce 1) est peu précis. Au Nord de l’Ile il s’approche de la Pêcherie tout en restant à petite distance. Au niveau du débouché du passage submersible d’accès à l’île un chemin transversal créé par le public d’Est en Ouest coupe le Nord de l’ïle (pièce 2). Il est couramment utilisé par les piétons à la fin de leur tour de l’île  comme un raccourci du sentier côtier. Ce raccourci qui n’est pas le sentier côtier évite le passage près de la Pêcherie.

L’achat de Berder par le groupe Giboire en 2018 a modifié la situation dans l’Ile. Un projet de création d’un important complexe hôtelier au centre s’est accompagné d’une privatisation du secteur de la Pêcherie, au Nord, lieu que le promoteur se réserve pour l’habiter.

Le projet de création d’un complexe hôtelier à l’Ile Berder aux dépens du site.

L’Ile de Berder, joyau écologique de 23 ha, très apprécié de la population, antérieurement propriété du groupe Yves Rocher, était géré en location depuis 1991 par l’organisme de tourisme social « Loisirs Vacances Bretagne »Ainsi la FAPEGM s’est impliquée dans la protection du site, à la fois au niveau du PLU de Larmor- Baden et du PC du complexe Hôtelier. LVB, devenu LVT « Loisirs Vacances Tourisme », à la satisfaction générale : .30 années d’occupation bienveillante largement ouverte en été aux loisirs populaires, le reste de l’année à des séminaires culturels, des congrès divers et à des classes de mer.

Un public très nombreux, venu souvent de loin, visitait l’Ile à loisir, appréciant la beauté et la simplicité de ses paysages, l’agrément de son secteur boisé, la variété de son habitat écologique, la tranquillité bucolique de ce site naturel. Le public jouissait d’une relative liberté de circulation dans l’île, dépassant le simple usage du sentier côtier.